Colline Sainte Hélène

Pas loin d'ici, il y a un lieu un lieu protégé des hommes. C'est le territoire des orchidées. Tout en haut se trouve une belle croix émaillée qui rappelle la vocation du lieu. On s'y promène librement et c'est merveille de découvrir les fleurs et les petites bêtes qui la peuplent. Les papillons pas si maladroits volètent dans les herbes butinant les orchidées et les rhinantes. La photographie révèle la beauté surprenante de ce monde enchanteur qu'il faut explorer à quatre pattes. Il paraît qu'il s'y trouve la mante religieuse et la cigale ! En tout cas j'y ai bien vu les orchidées promises par les guides touristiques.

Orchidées

Les orchidées sont l'attraction du lieu. Aborant des couleurs vives ou plus ternes, elles sont d'une beauté incomparable. Il faut se pencher pour découvrir les fleurs qui terminent leur unique tige. Des petits bons-hommes et des petites bonnes-femmes dirait-on ! .... En robes ou en jupes ... Un petit bonhomme noir... Ou encore de longs rubans qui pendent d'un bonnet... Des langues turgescentes ... Un chinois en pyjama avec une quéquette ...  C'est un Monde à part ! On y voit le doigt d'un créateur qui s'est amusé à détourner l'objet reproducteur de ces plantes pour en magnifier la beauté en la faisant anthropomorphe...

Les papillons

Pelouse de graminées

Les lépidoptères sont les plus voyantes des petites bêtes du larris... Ils volétent dans une apparente maladresse mais ce sont de fins voiliers. Ils savent s'abriter derrière les arbustes quand le vent souffle. Le naturaliste leur donne des noms savants, c'est ce que j'ai fait... Mais les images suffisent à montrer la main de Dieu dans la variété des dessins qui ornent leurs ailes.

Le gomphe gentil - gophus pulchelus

Les libellules sont des insectes particuliers. Ce sont de véritables hélicoptères. La photographie révèle un monstre parfait capable du vol stationnaire comme des accélérations les plus foudroyantes. Celle-ci est jaune et noire, d'autres sont vert kaki ou bleu métalisé. Certaines, comme l'Agrion mercure sont rares et font l'objet de toutes les attentions des naturalites.

Les autres plantes

Les chemins qui bordent la colline montrent bien d'autres plantes. Dans le sous-bois l'arum est une fanal verdâtre. La violette fragile se cachent au pied des autres plantes. Le saut de Salomon, toxique, dissimule ses clochettes sous un parapluie de feuilles. Le sainfoin,  agite ses cîmes roseâtres sur le talus le long de la route qui contourne la colline. La rhinante est très répandue sur toute la colline. Toutes ces plantes sauvages sont d'une beauté remarquable. Il faut cependant se promener à quatre pattes. Les détails de cette beauté ne sont visibles qu'à l'agrandissement des photographies.

Chant

Le Pipit Farlouze est perché sur la plus haute branche. Pas si farouche, il s'éloigne et revient au même endroit. De son perchoir, il arrose l'atmosphère de son chant insistant. L'approche n'est pas bien difficile et c'est tant mieux. Cela permet d'apprécier la poésie du moment. Quand à l'oiseau, se foutant lui royalement de toute poésie, il marque de sa présence son territoire et vaque entre curiosité et culot à mon encontre. Car les bêtes ont ce genre de défiance à l'égard des humains, leur rappelant, par cette arrogance bénigne, que l'humilité est une vertu exclusivement humaine.

Le Faucon Hobereau en chasse

Le Pipit Farlouze et l'insecte

Pipit Farlouze - Chant sur Deezer

chant

Sur le versant Est, la colline est recouverte de grandes herbes. Ce jour-là, le vent souffle fort et le soleil disparaît derrière des nuages passagers donnant de courtes averses qui mouillent à peine la végétation. Deux faucons font des acrobaties, planant et puis plongeant habilement et recommençant sans cesse. La photographie agrandie montre un faucon hobereau écorchant un insecte qu'il a attrapé en plongeant. Et ce que je croyais être un jeu d'adresse s'avère être une superbe chasse.

Colline Sainte Hélène depuis Neuf marché

Colline Sainte Hélène depuis Montel

Colline Sainte Hélène depuis Montel

Colline Sainte Hélène depuis Montel

Cardère sauvage  - Dipsacus sylvestris

Bouillon blanc -Verbascum thapsus

Les photos et les textes de cette page ne sont pas libres de droits.

Les ayants droits n'en permettent pas la reproduction.

© 2023 by Name of Template. Proudly created with Wix.com