La grive draine fait son nid dans le jasmin

Le printemps est déjà bien avancé. La température fluctue dans une amplitude qui nous rappelle au dérèglement du climat. Tantôt chaud tantôt avoisinant le frisquet. Les arbres du jardin ont pris le gel au mois d'avril et leurs fruits sont absents. Les oiseaux s'activent sans relâche pour nourrir leurs petits. Ils font des allez et venues dans le jardins. Ils piochent des lombrics et piquent des insectes pour les ramener vers les oisillons et c'est dans des gorges vertigineuses que sont goulûment déversés des paquets de lombrics. La grive musicienne est plus discrète que les merles. Elle vaque en silence. Les oisillons piaillent moins forts.

Depuis que j'ai repéré son nid, j'ai commencé de photographier la famille composée de quatre oisillons que les deux parents se relayent à nourrir et à couver. Les parents ne présentent pas d'affolement en ma présence, juste une réserve prudente. J'ai précautionneusement coupé quelques branches du jasmin pour élargir l'angle de vision de mon appareil photo. La couvaison durent environ 15 jours et le nourrissage des jeunes est un peu plus rapide.

Pendant ce temps les oisillons grandissent de jours en jours. Bientôt c'est la place dans le nid qui commence à se réduire et c'est le moment pour les jeunes de quitter le nid. Le plus hardi est aussi le plus fort de la couvée. Il se pose sur le bord du nid avant les autres créant une agitation qui présage le départ de tous. On retrouve ce gaillard le lendemain voletant sur la terrasse près de la maison toujours aussi peu effrayé par ma présence. Il piaille pour appeler ses parents qui continuent à le nourrir hors du nid.

Le dernier de la couvée est plus faible. Je le découvre le surlendemain sur le pas de la porte au pied du jasmin. Il est minuscule. Plus petit que son frère parti le premier. Il rentre dans la maison et je l'attrape sans qu'il oppose une grande résistance. Je le remets près de la haie où ils se cachent vaguement continuant d'appeler ses parents. Le petit malheureux sera retrouvé mort et dévoré par les asticots dans l'abri de la moto 1 semaine plus tard!

© 2023 by Name of Template. Proudly created with Wix.com