Paysages naturels

La photographie des paysages est esthétique au préalable. C'est la sensibilité du photographe qui détermine le cliché. C'est l'oeil qui voit mais la composition requiert un peu plus de savoir car il y a des règles à respecter pour orienter le regard. Le cadrage sera revu dans le logiciel de traitement d'image. On y modifiera également les paramètres de base enregistrés par l'appareil photographique. Il faut faire des photos sous le format brut (Raw). En effet le format jpeg à la prise de vue ne contient pas assez d'informations et ne peut pas être travaillé en finesse dans le logiciel de traitement d'image. Le format jpeg sera utilisé pour publier les photos. Un paysage est immédiat et jamais plus ne sera. Il doit être confisqué dans l'instant. L'ambiance dépend de la lumière, du moment de la journée, de la hauteur du soleil et de l'intensité de la lumière du jour. Le crépuscule du matin octroie ses bleus et celui du soir ses oranges. Le soleil du midi racourcie les ombres, aplatit les détails et affadit l'ambiance. Le plein soleil accentue le contraste et augmente la définition. Un temps couvert diminue les contrastes au détriment de la définition. La netteté est un paramètre technique au préalable. Elle procède du cercle de confusion. La qualité de l'objectif est essentielle, surtout pour les agrandissements. La définition de l'optique dépend de l'ouverture et du nombre de lentilles. C'est pour cela que les bons zooms (objectifs à focale variable) coûtent très chers. C'est ensuite la notion de profondeur de champ qui rentre en ligne de compte. Celle-ci change avec l'ouverture du diaphragme. C'est ainsi que l'on augmente ou que l'on réduit la zone de netteté devant et derrière le sujet. La technique n'est pas une fin en soi. Elle est au service de la subjectivité et sert la composition. Une mauvaise prise de vue ne sera pas possible à corriger plus tard. La prise du vue détermine la qualité finale quel que soit le traitement de l'image. Il faut anticiper le résultat et cette faculté est réservée aux photographes expérimentés qui conjuguent technique et regard. Les couchers de soleil ne sont pas des ombres chinoises! Ils doivent préserver certaines subtilités dans les zones sombres. Les photos de neige demandent de poser pour les zones de fortes lumières. On mesure la lumière réfléchie afin de garder des détails dans la neige. Les sujets très contrastés demandent de privilégier les zones éclairées ou les ombres à l'exclusion de l'une ou l'autre. Dans tous les cas on fait plusieurs clichés en variant les paramètres de prises du vue. Les appareils modernes offrent des possibilités automatique variées. Mais les nouveaux photographes ne connaissent plus les bases de la photos qui sont : Ouverture du diaphragme, vitesse d'obturation et profondeur de champ. Ce sont ces trois paramètres qui fondent la Photographie... Vient ensuite la sensibilité exprimée en Iso qui détermine l'aspect du la photo (granulosité)... Enfin, le capteur photographique donne un rendu des couleurs bien meilleur et constant  que ne le fit la pellicule argentique avec moins de magie cependant...

© 2023 by Name of Template. Proudly created with Wix.com